Market Point-Rebounds shouldn’t continue on Wall Street and are expected to go down-March 23, 2022 12:50

    * Les grands indices de Wall Street attendus en baisse de 0,3% à 0,7%
    * En Europe, le Stoxx 600 abandonne 0,5% et le CAC 40 perd 0,6%
    * Les rendements obligataires en légère baisse

    par Laetitia Volga
    PARIS, 23 mars (Reuters) - Wall Street est attendue dans le rouge et les
Bourses européennes, hormis Londres, cèdent du terrain mercredi à mi-séance
après plusieurs séances de hausse tandis que le mouvement de vente observé sur
les marchés obligataires depuis le début de semaine s'essouffle.
    Les contrats à terme préfigurent une baisse de 0,33% pour le Dow Jones
 .DJI , de 0,43% pour le S&P-500  .SPX  et de 0,67% pour le Nasdaq.
    Mardi, ces trois indices avaient gagné de 0,7% à 2%, opérant un rebond dans
le sillage des gains des valeurs technologiques et financières notamment.
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  cède 0,6% à 6.619,45 vers 11h35 GMT. À Francfort,
le Dax  .GDAXI  abandonne 0,73% et à Londres, le FTSE  .FTSE , porté les majors
pétrolières, gagne 0,23%. 
    Le FTSEurofirst 300  .FTEU3  recule de 0,42%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro
 .STOXX50E  de 0,92% et le Stoxx 600  .STOXX  de 0,51%.
    L'indice européen de référence, qui reste sur cinq séances consécutives dans
le vert, a inscrit un plus haut d'un mois en début de journée.
    Mais les incertitudes liées au conflit en Ukraine, à la croissance
économique, à l'inflation avec la hausse des matières premières et aux
politiques monétaires des banques centrales dominent désormais les échanges. 
    Le président américain Joe Biden est attendu ce mercredi à Bruxelles où il
prendra part jeudi aux sommets de l'Otan et du G7. Les alliés occidentaux
pourraient annoncer de nouvelles sanctions contre Moscou pour l'invasion de
l'Ukraine.  nL5N2VQ0KW     
    
    LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET  nL5N2VP4T0
    
    VALEURS EN EUROPE 
    Le compartiment de l'énergie  .SXEP  gagne 1,55%, la plus forte hausse du
jour, avec la progression des cours du brut. 
    Les grands groupes pétroliers britanniques Shell  SHEL.L  et BP  BP.L 
avancent de 3% et 3,37% respectivement, tandis que TotalEnergies  TTEF.PA  ne
s'adjuge que 0,3%, pénalisé par un abaissement de conseil de Deutsche Bank à
"conserver".
    L'action Air Liquide  AIRP.PA  (+1,75%), en tête du CAC 40, profite de son
entrée dans la liste des valeurs favorites de Goldman Sachs. 
        
    TAUX
    Les dernières déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve
fédérale, ouvrant la porte à un resserrement monétaire plus agressif face à
l'inflation ne font plus effet sur le marché des emprunts d'Etat. 
    Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans  US10YT=RR  affiche un
léger repli, à 2,3771%, après avoir atteint dans la matinée un pic de près de
trois ans à 2,4170%. 
    Son équivalent allemand cède également du terrain à 0,493% après un plus
haut depuis octobre 2018 à 0,53%.  DE10YT=RR  
    
    CHANGES  
    Le billet vert avance de 0,24% face à un panier de référence  .DXY  qui
inclut l'euro, en recul à 1,0983 dollar.  EUR= 
    La livre sterling n'a quasiment pas réagi à l'accélération de l'inflation
britannique en février, au plus haut depuis 30 ans à 6,2% sur un an.
 nL5N2VQ1MA
    "Bien que l'inflation ait été supérieure aux attentes, les marchés ont
intégré qu'elle serait en hausse au moins pour les prochains mois", a déclaré
Dan Boardman-Weston, responsable des investissements chez BRI Wealth Management.
    
    PÉTROLE 
    Les cours du pétrole augmentent, soutenus par l'interruption des
exportations de brut du terminal Caspian Pipeline Consortium du Kazakhstan,
situé sur le flanc oriental de la mer Noire, après le passage d'une tempête.    
    Le Brent  LCOc1  est en hausse de 2,47% à 118,33 dollars le baril et le brut
WTI  CLc1  de 2,29% à 111,77 dollars.
    
    PAS D'INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU JOUR
    

 (Laetitia Volga, édité par)
 (([email protected];))

..